le chant du filament

Polyphonie sensorielle et comportementale

Le chant du filament dans la chapelle néogothique du CROUS de Bordeaux

IMG_6218

Après dix jours de résidence et dix jours de festival, nous venons de démonter l’installation. Le chant du filament avait merveilleusement trouvé sa place dans cet écrin néogothique. Nous avons libéré les lieux mais les voûtes raisonneront encore longtemps du doux chant des filaments.

Merci à toute l’équipe de FACTS de nous avoir offert cet espace de travail et de partage du sensible.

Publicités

Le chant du filament au festival FACTS à Bordeaux

Malgré l’émotion suscitée par les évènements de vendredi, nous continuons à travailler.

Nous avons le plaisir de vous convier au vernissage de l’installation, mercredi 18 novembre à 20h à la chapelle du CROUS de Bordeaux dans le cadre du festival FACTS.

L’installation sera ouverte au public du 19 au 28 novembre de 17h30 à 21h30.

Au plaisir de partager un moment avec vous à cette occasion.

Nicolas Villenave

inauguration_chant_filament.jpg

http://www.facts-bordeaux.fr/PROGRAMME/Agenda/Nuit-des-vernissages-Le-Chant-du-filament-et-Si-loin-si-proche.

 

Depuis une semaine, nous sommes installés dans la magnifique chapelle néogothique du CROUS de Bordeaux.

Lors de cette résidence nous avons franchi une nouvelle étape dans le développement de l’installation avec l’intégration de logiciel I-SCORE. Ce nouvel outil d’écriture permet un plus grand partage de sensibilité et de savoir-faire avec les artistes développeurs qui m’accompagnent (Max Bruckert, Jaime Chao et Clément Bossut).

 

http://www.facts-bordeaux.fr/RESIDENCES/L-oeuvre-atemporelle-de-Nicolas-Villenave

http://www.facts-bordeaux.fr/PROGRAMME/Agenda/Installation-Le-Chant-du-filament

 

Résidence de développement à l’INRIA de Bordeaux.

En mai dernier nous avons passé une semaine dans la salle d’expérimentation de l’INRIA.

Nous avons travaillé sur un modèle réduit du dispositif en vue de l’intégration du logiciel I-SCORE.

Cette résidence de développement était organisée dans le cadre de l’IdEx (Initiative d’Excellence) en partenariat avec le LaBRI – SCRIME.

http://artsciences.u-bordeaux.fr/post/120445738293/video-le-chant-du-filament

Le chant du filament à l’Usine Badin de Gap du 20 au 30 décembre dernier.

Gap_12-2014

Plus de 2000 personnes ont assisté aux quelques 111 séances proposées au public lors de ces dix jours à l’Usine Badin, le lieu de résidence de la Scène Nationale de Gap.

LCDFilament_revue-presse_gap

L’équipe de développement au travail lors de la résidence au GMEA à Albi

GMEA_12-2014

De gauche à droite : Jaime Chao, Clément Bossut et Max Bruckert

Résidence OSSIA au GMEA

Du 1er au 5 décembre 2014, toute l’équipe du Chant du filament est en résidence de recherche au GMEA (Centre national de création musicale d’Albi, Tarn).

En collaboration avec les développeurs de la plateforme OSSIA (Open Scenario System for Interactiv Application), l’équipe travaille sur l’intégration du logiciel I-SCORE (interactiv sequencer for intermedia and performing arts) à l’outil d’écriture du dispositif. Cette session organisée en partenariat avec le LaBRI (Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique) et le GRAME (Centre national de création musicale de Lyon) sera suivie d’un deuxième temps d’expérimentation dans le dispositif organisé par le LaBRI en mai 2015 puis de la création du Chant du filament V2.0 fin 2015 dans le cadre du 1er festival Arts et Sciences organisé par l’université de Bordeaux.

Ces temps de recherches entrent dans le processus de dissémination du logiciel I-SCORE avec pour objectif d’intégrer les retours des usagers à la nouvelle version V3 disponible à partir du printemps 2015.

Pour le Chant du filament l’intégration de ce logiciel dans son processus d’écriture représente une grande avancée. En effet, tout le travail comportemental sera traité en temps réel, la visualisation de la time-line et la notion de « temps souple » permettra un travail de composition beaucoup plus fin et ajustable à volonté. De plus un simulateur permettra de travailler sans le dispositif et une fonction de mise à l’échelle offrira la possibilité d’augmenter ou de diminuer la taille de la matrice (et donc le nombre de lampes) très facilement. Enfin cette intégration ouvre la possibilité d’écrire des scénarios conditionnels, notion qui sera mise en pratique lors de l’écriture du prochain projet de l’équipe « Bain de lumière » dont la création est prévue début 2016.

Reportage de Ruddy Guilmin pour le magasine PAUSE – janvier 2014

Article écrit par Ruddy Guilmin pour le magasine PAUSE de janvier 2014

Article écrit par Ruddy Guilmin pour le magasine PAUSE de janvier 2014

Article écrit par Ruddy Guilmin pour le magasine PAUSE de janvier 2014

Article écrit par Ruddy Guilmin pour le magasine PAUSE de janvier 2014

articlepause_1